Création du département « Données historiques, économiques et financières » de Progedo

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous annonce la création du département « Données historiques, économiques et financières » de Progedo dont je suis en charge.

Le département « Données historiques, économiques et financières » a pour ambition :

  • de recenser les bases de données quantitatives historiques, économiques et financières existantes
    => pour nous aider à compléter ce recensement, signalez-nous les bases de données ou les publications numérisées en ligne (sandra.bree@cnrs.fr)
  • de valoriser ces bases de données quantitatives comme le projet DFIH — Data for Financial History
    La base de données DFIH propose des données sur les entreprises et les cours des valeurs mobilières cotées à la Bourse de Paris de 1795 à 1976. La base de données est encore en construction et d’autres données seront ajoutées continuellement. Elle contient aujourd’hui des informations sur 8.299 sociétés et 234 États et institutions publiques.
  • d’inciter à partager vos propres bases de données quantitatives afin qu’elles puissent être utilisées par le plus grand nombre. Pour ce faire, il est important de documenter vos données en suivant le guide de l’Adisp (Archives des données issues de la statistique publique) qui est le département de Progedo en charge de la diffusion des données.

    La diffusion des bases de données quantitatives existantes est très importante dans le cadre de la Science ouverte. D’une part, parce que leur élaboration est particulièrement longue et couteuse et qu’il est donc important que d’autres en bénéficient. D’autre part, parce que la disponibilité de plusieurs bases de données sur une même période ou une même thématique permettra l’émergence de nouvelles problématiques de recherche jusqu’alors impensables.

 


Sandra Brée

Sandra Brée est chargée de recherche CNRS au LARHRA (Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes). Elle est démographe et historienne, spécialiste de démographie historique et d"histoire de la famille. Ses recherches portent sur le déclin de la fécondité à Paris au XIXe siècle, la transition démographique urbaine ou encore l’évolution de la nuptialité et de la divortialité en France depuis la Révolution. Elle est chargée du département "Données historiques, économiques et financières" de Progedo et responsable des réseaux sociaux de la Société de Démographie Historique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search